Vous trouverez, sur nos pages "éleveurs", les membres de notre club, éleveurs félins.

 

Vous désirez un chaton, merci de lire attentivement le texte ci-dessous. Nous espérons que vous trouverez le chaton de vos rêves et que votre éleveur répondra à toutes vos questions... Vous êtes éleveur, peut-être cherchez-vous un beau mâle pour des saillies extérieures ou un nouveau chaton !

 

Nous vous laissons regarder ces trois pages.  

Vous allez acheter un chaton ? 

C'est un investissement affectif et financier qui mérite que vous lisiez attentivement ce qui suit : 

Lorsque vous achéterez un chaton à un éleveur, celui-ci vous remettra les documents suivants : 

 

Contrat de vente : ce document indique au minimum les coordonnées du vendeur et de l’acheteur, l’identification du chaton (nom, race, sexe, date de naissance) son prix, la date à laquelle le chaton est remis à l’acheteur (ceci est très important : c’est à compter de cette date que démarrent les garanties « maladies », voir plus loin). 

 

L’attestation de vente peut également comporter certaines clauses particulières : engagement de la part de l’acheteur à stériliser l’animal lorsqu’il en aura l’âge, indication de tout « défaut » du chaton par rapport au standard de la race, la mention « sans pedigree » ou « pedigree en cours auprès de tel Livre d’Origines » facilités de paiement, etc. 

Plus l’attestation de vente sera claire et précise, moins vous aurez de risques de malentendus ou de litiges.  

 

Carnet de vaccination  

Sachez que la vaccination n’est pas une obligation légale. Néanmoins, aucun éleveur sérieux ne vous vendra un chaton qui n’aurait pas subi au moins les primo-vaccinations. Résistez donc au désir d’emporter avec vous cette adorable boule de poils de moins de trois mois. Un éleveur consciencieux fera d’ailleurs tout pour vous en dissuader. A trois mois, le chaton aura été vacciné. 

 

Pedigrée  

Il arrive quelque fois que l’éleveur n’ait pas encore reçu les pedigrées des chatons au moment où ils sont en âge d’être cédés. Assurez-vous toutefois que la demande en a bien été faite et demandez que ce point soit précisé sur l’attestation de vente, surtout si vous avez l’intention de faire reproduire votre chat. 

Comment savoir si un chaton est en bonne santé ? 

Manipulez le chaton : il doit avoir une bonne tonicité musculaire, le pelage propre, le regard clair et brillant. Il n’éternue pas et ne renifle pas. Ses oreilles sont propres, sans croûtes ni taches noirâtres. Son pelage ne comporte aucune zone sans poils. Vérifiez l’arrière des oreilles et le bas du dos pour détecter d’éventuels « grains de sable » noirs : ce sont des crottes de puces ! 

Comment savoir si tel ou tel éleveur est « sérieux et responsable » ? 

Question de bon sens ! Allez chez lui pour voir l’environnement dans lequel ses chatons sont élevés. C’est propre ? Il n’y a pas de chattes en batterie dans des cages alignées dans un sous-sol sordide ? La maman chatte semble en bonne santé  C’est bon signe. 

Prend-il tout le temps nécessaire pour vous parler du chaton que vous avez choisi, de son caractère, de ce qu’il aime particulièrement ? Vous donne-t-il les papiers indiqués ci-dessus, correctement remplis et au complet ? Vous pouvez être tout à fait rassuré !
Si vous avez encore des doutes, vous pouvez toujours lui demander de vous indiquer les coordonnées de personnes ayant acheté un chaton chez lui et les contacter pour savoir si elles ont été satisfaites. 

Pourquoi l’éleveur me pose-t-il tant de questions ? 

Ne vous offensez pas de questions qui peuvent sembler indiscrètes. Si on vous demande si vous vivez en appartement ou en pavillon, si vous avez des enfants, d’autres chats ou un chien,... c’est que pour un éleveur, un chaton n’est pas une simple marchandise à vendre au premier venu ! C’est un bébé dont il s’est occupé pendant trois mois, il l’aime et veut s’assurer qu’il sera heureux dans son nouveau foyer. Inquiétez-vous plutôt si l’éleveur ne vous pose aucune question ! 

J’envisage d’acheter une petite femelle pour lui faire faire une portée. 

Ecoutez les conseils de l’éleveur. S’il vous a vendu un chaton « de compagnie », cela signifie que celui-ci a un ou plusieurs défauts par rapport au standard de la race. Ces défauts sont sans importance aux yeux de quelqu’un qui souhaite simplement avoir un beau chat doté d’un bon caractère mais ils justifient de ne pas le faire reproduire. Si vous tenez à élever une ou plusieurs portées, achetez une chatte « d’élevage » (plus chère) ou « d’exposition » (plus chère et surtout plus rare !) 

Le Cat Club Romand se veut un club d’éleveurs responsables et respectueux de leurs devoirs. Si vous avez un litige avec un éleveur, nous vous recommandons de tenter de trouver avec lui un accord à l’amiable. Si cela se révèle impossible, vous pouvez adresser un courrier au Cat Club Romand  : ccr.secretaire@bluewin.ch

 

 

    

Cat Club Romand
 
Président : 
Patrick Lardon
Rue des Vergers 7a
2065 Savagnier
 

Président - Lardon Patrick - 079 230 58 11 - ccr.president@bluewin.ch

 

Vice-président - Fréléchox Fabrice - 078 860 77 03 - fabrice.f@hotmail.com

 

Secrétaire - Lardon Patricia - 079 702 50 38 - ccr.secretaire@bluewin.ch

 

Secrétaire d'expo - Ruchti Cindy - 079 201 96 39 - ccr.exposition@bluewin.ch

 

Caissière - Taylor Nicola - 079 598 90 41 - nicola.taylor@totsa.com

 

Contrôle d'élevage - Gindrat Elodie - 079 682 21 04 - elodiefeuz@gmail.com

 

Buvette - Cantine - Gasser Marc-Henri - 079 748 03 01

 

Nous sommes à votre entière disposition pour tout renseignement.